17 janv. 2013

Protection Thorax, pour femme

Depuis quelques temps Dainese a sorti sa protection de Thorax pour les femmes. Inutile de préciser que la forme n'est pas évidente, les morphologies étant tellement différentes d'une personne à une autre.
Protection Dainese - Thorax Lady - le dessus

Qu'à cela ne tienne, c'est quelque chose que j'attendais de tester depuis un moment. Non pas que je prenne le guidon dans le thorax comme sur une mauvaise réception en cross, c'est plutôt le réservoir qui "tape" les côtes, écrasant parfois le diaphragme, lorsque je suis en position aéro' sur des enfilades rapides bosselées par exemple (sans compter la chute qui peut éventuellement survenir).

 

A l'usage ça donne quoi ? Mitigée


L'été étant loin, je ne pourrais pas me prononcer catégoriquement sur la bonne ventilation ou non de cette coque, mais actuellement elle a tendance à m'apporter une chaleur appréciable. On peut imaginer que cela fera place à de la transpiration aux beaux jours, malgré les trous de ventilation présents et le tissu "séchage rapide" qui tapisse l'intérieur.
Les dessous de la protection Dainese Thorax Lady

Avec un blouson très ajusté, la sensation est "serrée". L'épaisseur de cette protection est loin d'être négligeable. C'est pourquoi il faut trouver le bonne combinaison avec son blouson entre le serrage d'un point de vue du confort, et le maintien d'un point de vue de la protection; mais une fois bien plaquée par le blouson, ça ne bouge pas. Au début c'est assez perturbant, et même si ça n'entrave pas les mouvements, la gêne provoquée par la sur-épaisseur fait qu'on ne risque pas de l'oublier. Une fois à l'arrêt, il juste penser à la transporter car ce modèle ne dispose pas de bretelles. Je l'ai choisi ainsi car possédant déjà la dorsale de même marque, je voulais éviter de superposer les bretelles.

Les dimensions sont bonnes, les formes assez bien étudiées, la plaque est assez courte pour être bien quand on est planqué derrière la bulle et assez longue pour protéger le diaphragme  Mais là aussi, ça va beaucoup dépendre de sa morphologie, sans compter que les plus fortes poitrines n'y seront clairement pas à leur aise. La finition est à la hauteur de toute la gamme Dainese, souplesse du tissu intérieur et rigidité de la coque, le sens du détail est aussi présent que sur toutes leurs autres protections.
Protection Dainese Thorax Lady - partie basse, diaphragme

Pour 49 euros, cet achat ne s'avère pas superflu pour ceux et celles qui rencontreraient le même problème que moi ou qui souhaitent simplement mieux se protéger au quotidien. Le gain de protection que je recherchais juste sous la poitrine est donc bien efficace et m'évite des douleurs désagréables.
Je recommande le produit, en conseillant vivement de l'essayer avant ou de pouvoir le renvoyer en cas de problèmes de taille ou d'ajustement.

EDIT après plusieurs mois:
Sans être évident de prime abord, à l'usage un peu plus long, le confort est handicapant et m'a occasionnée des douleurs/pincements à l'avant des aisselles. J'ai rencontré le même soucis dans ma combinaison de piste, où la sur-épaisseur occasionnée me faisait en plus perdre de la mobilité du haut du corps.
Vu les faibles options disponibles sur le marché, je ne suis pas certaine de tester un autre produit du même genre.

Pas sectaire pour autant, cette protection existe également pour les hommes, les formes en moins, à vous de choisir ! Ci-dessous les différents modèles proposés :
Protection Thorax Lady - 49 euros
Protection Thorax Lady Pro - 69 euros
Protection Thorax - 49 euros
Protection Thorax Pro - 69 euros

***