ACTUS

Post Top Ad

Your Ad Spot

9 déc. 2019

Lecture et moto, 3 romans

Le dimanche 22 décembre, nous entamerons l'hiver. La saison où potentiellement les kilomètres se font moins nombreux, et où nous aimons passer du temps dans le garage en vue de conditions climatiques plus favorables. 
Les journées sont courtes, le soleil se fait bas, on apprécie de rester enfoncer dans son canapé sous un plaid, à la chaleur d'une cheminée où le feu crépite. PC ou smartphone en main, on ronge notre frein devant les maigres actualités moto de la saison qui circulent sur le net, fake news ou actus people, sans aucun intérêt avouons-le.
Pourtant il y a mieux à faire: lire. Si vous aviez du mal à vous y (re)mettre, cet hiver est la parfaite occasion de se plonger dans quelques livres, de se laisser porter sereinement par les mots, croiser cette saine activité avec votre passion. Je vous présente ci-dessous des romans plus ou moins récents, un top 3 des incontournables dans la catégorie à mes yeux. Tous écrits par des amoureux de la moto, dans des styles différents qui vous transporteront chacun à leur manière.


# "Moto, notre amour"

par Paul Ardenne
paru en Août 2010
Editions Flammarion
Motard de père en fils, Paul Ardenne nous livre ici un roman intime, qui nous immerge et nous submerge au fil des chapitres. Faisant les liens entre culture moto, histoire des fabricants et apogée du Continental Circus, l'objet en devient un sujet philosophique. 

A travers les multiples personnification des motos, la Moto, celle qui s'écrit avec un M majuscule, fusionne avec son auteur. "Elle" fait partie de lui, ils sont en communion, s'imprégnant tous deux de leur environnement. Les sens en alerte, l'ouïe par le chant du moteur, la vue par les courbes des machines, sa solitude n'en est plus une.
Il nous partage son regard sur la communauté motarde, du conservateur frénétique au fanatique d'une marque. Il nous décrit cet objet de plaisir et liberté, qui est autant un objet de danger et de mort. Sans fioritures, il aborde la mort, brute, crue, sans le côté poétique, mystique ou héroïque que certains préfèrent lui prêter.

La mettant en avant comme un moyen de se réaliser, de se définir à travers elle, son modèle, son niveau de personnalisation, sa pratique, ses rencontres; cet ouvrage est une déclaration d'amour à la Moto, dans son intégralité, avec ses joies et ses peines. 


# "La vieille qui conduisait des motos"

par Anne-France Dautheville
paru en Janvier 2019
Editions Ookilus
Avec ce titre simple imprégné d'autodérision, la journaliste Anne-France Dautheville, du haut de ses 75 fraîches années, partage un nouvel ouvrage consacré à son dernier roadtrip dans l'hexagone. 

Première femme à avoir bouclé un tour du monde à moto, elle a, entre autres, écumé les pistes himalayennes. Elle nous conte ici de quelle manière originale elle a fêté ses 60 ans, après avoir passé 10 ans sans toucher un guidon. Chevauchant une fidèle mais capricieuse BMW 800, elle alterne entre souvenirs et rencontres. Bercée par le ruban de bitume qui se déroule sous ses roues, elle nous emmène avec elle. 

Même si les repères sont très personnels, pas forcément partagés par le lecteur, avec une vision qu'on peut parfois trouvé réductrice et un poil trop féministe, les rencontres y tiennent une place importante et en sont touchantes. 

La passion pour la moto, le besoin de liberté, et l’exutoire du voyage face aux contrariétés de la vie respirent à chaque page. Cet ouvrage est à prendre pour ce qu'il est: le partage d'une expérience personnelle guidé par l'oxygène généré de cette thérapie motorisée.


# "Artic Dream"

par Eric Lobo 
paru en Janvier 2018
Editions Transboreal
Au milieu du roman, une dizaine de pages photos retraçant le voyage.

Pour son deuxième tour du monde, Eric Lobo nous gratifie d'un nouvel ouvrage. Si on peut avoir du mal à accrocher au personnage, je vous invite à dépasser le stade des premiers chapitres pour entrer véritablement dans cette aventure. On ne peut adhérer à tous les traits de caractère d'un auteur, cependant on ne peut qu'être transporté par la traversée de ces territoires et les rencontres faites. De France en Russie, puis Shangaï, avant d'atteindre les contrées reculées glacées, chaque jour révèle ses surprises, ses épreuves, ses émotions et les différents modes de vie par-delà les frontières. C'est aussi l'occasion de découvrir la solidarité internationale des Moto-Clubs, qui n'est pas usurpée.


L'ambiance du voyage y est parfaitement retranscrites, dans un style fluide,  au fil des pages on se laisse gagner par l'envie de dévorer ce livre. En dehors du travail de retranscription de ces mois de voyages et d'écriture, il faut aussi saluer la résistance, insoupçonnée, d'une Harley dans ces conditions dantesques.

Je ne préfère pas vous en dire plus pour ne gâcher aucune surprise, et vous encourager à vous y plonger, sans modération. Cet ouvrage pourrait bien vous donner des envies de grands espaces à explorer, pour partir à la découverte de l'autre et vous remettre en phase avec vous-même.


Les auteurs

Paul Ardenne - Anne-France Hauteville - Eric Lobo
Ces trois auteurs n'en sont pas à leur coup d'essai, d'autres ouvrages de leur cru sont disponibles sur le marché. Passionnés et aventuriers à leur échelle, c'est toujours un plaisir de les lire, une manière partager un bout de route avec eux.
***

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot

Mes motos modifiées