20 juin 2016

Crash, et après? Réparations sur aluminium

Nous sommes parfois frileux à l'idée de mettre sur piste notre moto chérie pour laquelle on a saigné le compte en banque, en effet le montant de la facture peut vite avoir plusieurs chiffres, trop de chiffres... La sortie de piste peut aller d'une simple traversée de bac sans conséquence à une compression de César, suivant les paramètres - extrêmement variables - de votre erreur, excès d'optimisme ou simplement du facteur chance.

Dans une période où l'obsolescence programmée s'étend à de plus en plus de domaines, on oublie souvent qu'il est possible de réparer. Attention: je ne prétends pas que tout soit réparable, ni par n'importe qui, et dans n'importe quelles conditions. Je parle de réparation dans les règles de l'art, pas de bricolage. Le point de départ doit rester la sécurité, autant pour vous, que pour les autres avec qui vous partagez la piste.


Au cours d'un rendez-vous professionnel, j'ai eu l'agréable surprise de découvrir une BMW S 1000 RR au milieu de l'atelier. Elle était encore chaussée en pneus pluie, poly démonté, et présentait un impact à en faire frémir plus d'un: dans la chute, le déplacement du guidon-bracelet gauche était venu fissurer le cadre.

Fissure mise en évidence par ressuage avant réparation
On vantait les cadres des Ducati, en acier tubulaire, plus faciles à redresser et à réparer en cas de problèmes du genre, ce qui est toujours vrai métallurgiquement. Mais sachez qu'un cadre en aluminium n'est pas systématiquement bon pour la poubelle dans un cas similaire. Après s'être assuré que le reste du cadre était sain (à faire faire par quelqu'un disposant d'un marbre), les fissures ont été stoppées en perçant des trous à leurs extrémités. Une fois la nuance d'aluminium déterminée, le choix du métal d'apport en dépendant, le soudage peut être entrepris. Le procédé utilisé dans le cas présent est le TIG (Tungsten Inert Gas), les paramètres de soudage sont déterminés en fonction du diamètre de l'électrode de tungstène, de l'épaisseur de la pièce à souder ainsi que sa préparation, ici un meulage complémentaire pour assurer un bon remplissage. 


Le soudage va comprendre plusieurs passes: la première assurera la fusion des bords de la fissure, et les suivante le remplissage. Le procédé de soudage consiste à faire refondre l'aluminium du cadre et le métal qu'on y apporte. Il y a véritablement fusion, ce n'est pas un "collage" de 2 éléments distincts ou la pose d'une "rustine" comme on peut l'entendre parfois. C'est également à l'opposé du brasage, par exemple, pour citer un autre procédé d'assemblage.



Une fois l'opération réalisée, le travail ne s'arrête pas là. Bien que le rendu visuel soit prometteur, cela ne garantit en rien la qualité de la soudure. Il est nécessaire d'effectuer un ou plusieurs CND (Contrôle Non Destructif), tels que les radiographies (à rayons X ou Gamma), le ressuage, ou encore la magnétoscopie. Cela permet de rechercher les défauts qui pourraient mettre en péril la tenue mécanique de la soudure.
Ce type de réparation effectuée par un professionnel compétent, et sur facture, permet parfois de vous sortir de situations qu'on aurait pensé perdues. Cette BMW écume aujourd'hui à nouveau les circuits pour le plus grand bonheur de son propriétaire!






Les travaux présentés dans cet article ont été réalisés au centre de formation Soudage Technique d'Auvergne, à Cournon d'Auvergne, à quelques kilomètres de Clermont-Ferrand.
Pour toute demande ou chiffrage, je vous conseille de passer directement dans leurs locaux avec la pièce incriminée.


Pour aller plus loin en matière de soudage, quelques sites à connaître : Soudeurs.com et Rocdacier.com 

***