28 janv. 2013

Restauration - PUCH SG 250

Après une petit saut de 16 ans en arrière avec mon article sur le GSX-R Srad, voici un nouveau voyage dans le temps, encore plus lointain, avec  la présentation de la restauration d'une PUCH SG 250 de 1955. Pour être honnête, j'ai du faire la même tête que vous la première fois qu'on m'en a parlée, car je ne connaissais pas cette marque avant de rencontrer l'heureux propriétaire, Roger, passionné bien sûr et aussi Ducatiste. Moto familiale stockée durant 30 ans dans son jus, la restauration a été un travail de longue haleine dont le résultat force le respect.
PUCH SG 250 - 1955

Petite présentation

PUCH est une marque Autrichienne , créée en 1889, qui appartient aujourd'hui au groupe Piaggo. Leur gamme s'étendait de 125cc à 250cc. Ce modèle était l'un des plus beaux, tant en terme de performances que d'équipements, car il pouvait recevoir un attelage side-car. Une des particularités de ce moteur réside dans son architecture : un cylindre à double alésage pour accueillir 2 pistons parallèles, 2-temps.

Eclaté moteur - source Amicale PUCH
Avec 139 kgs à sec, 14 ch à 5400 trs/min, un réservoir de 13L et une consommation "chameau", la SG 250 permettait aisément de quitter le département sans arrières pensées. Son moteur coupleux acceptait sans sourciller un passager ou des bagages pour les escapades.
Vous pouvez retrouver plus en détails les motos PUCH sur le site français très complet de l' Amicale PUCH.

La restauration

Cette remise en état s'est faîte en plusieurs étapes : moteur - carrosserie - sellerie - faisceau électrique, rien n'a été oublié. 
PUCH SG 250 1995 - début du démontage
Le moteur était gommé, mais pas endommagé, après un démontage - nettoyage, le remplacement des consommables et des joints nécessaires, elle est re-partie comme une horloge. Ce sont les périphériques qui avaient le plus souffert, peinture et chromes aussi avaient ternis et la selle n'était pas loin de tirer sa révérence. Prenant le taureaux par les cornes, l'ensemble de la carrosserie a reçu une nouvelle robe après préparation des surfaces, les chromes ont été lustrés et la selle refaîte . Avant de remonter les éléments remis à neuf, un petit check up du faisceau électrique s'est imposé, non sans mal compte tenu de l'alimentation de l'époque entièrement en 6V. 


PUCH en cours de restauration, 1er redémarrage

Après de longs week-ends hivernaux, la PUCH bourdonnait à nouveau sur les routes provençales, belle et rayonnante comme à son premier jour !
PUCH SG 250 de 1955 - Restauration terminée



***