25 avr. 2013

Après la récré', le permis A2 !

Passionné(e) depuis tout(e) petit(e), tu as moins de 24 ans, et tu veux une moto ? Il te faudra t’acquitter du permis A2 avant de prétendre au permis A! D'un bridage à 34 chevaux pendant 2 ans, on passe radicalement à un autre permis, qui ne soustraira pas la formation au permis A une fois les 24 mois de permis A2 révolus. Pour tous les immatures de plus de 24 ans ou les récents divorcés en pleine crise de la quarantaine, rassurez-vous, le choix ne vous sera pas restreint...

Manège de Poneys


Revenons à nos troupeaux, avant de faire frémir les étalons d'une hypersport ou d'un roadster bodybuildé, il te faudra étrenner quelques poneys. Les limites du permis A2 sont les suivantes: Motocyclette (avec ou sans side-car), dont la puissance n’excède pas 35 kW ET dont le rapport puissance/poids n'excède pas 0,2 kW/kg ET dont la puissance ne peut pas résulter du bridage d'un véhicule développant plus du double de cette puissance. Au final il faut retenir que 35 kW équivaut à 47,59 ch, que si votre moto affiche cette puissance elle devra peser au minimum 175 kg et ne devra pas développer plus de 95,18 ch dans sa version débridée (si elle existe).
C'est très gentil tout ça, mais concrètement on achète quoi? N'ayez crainte, les constructeurs ont embrayé le pas à vive allure (eux), vous proposant des poumons à des tarifs exorbitants.







Quelle asthmatique ?

En effet, le choix en matière de motos neuves est déjà étoffé, ci-dessous une liste d'exemples que j'ai volontairement réduit à certains type de machine (exit les customs, les scooters, ou encore les versions ABS qui sont plus lourdes et plus chères).

En toute franchise; vu le niveau de prix/prestation, j'oserais dire qu'il y a un nombre certains de... bouses (j'en parlais déjà ici: Halte au massacre!). Motos pour lesquelles certains fabricants ont essentiellement flairer le filon, cherchant une moto rentable à fabriquer et esthétiquement assez flatteuse pour être vendable. Parmi le restant, je dirais que le choix va se faire en fonction de vos envies et besoins:

Tu veux frimer avec une fausse sportive ? Tu choisiras la belle Ninja 300.
Tu veux une moto facile, "économique", qui encaissera les bornes sans sourciller? La CB500F, prétendante à la succession de la CB500, serait la plus indiquée.
Le même usage mais avec une bouille sympa et débridable quand tu auras le permis A? Le duel final se jouera entre la Gladius et l' ER-6.
Tu veux une grosse moto best-seller bien équipée que tu pourras garder avec le permis A? Alors tu poseras tes fesses sur la Z800e.

Choix et caractéristiques

Une fois que l'on a assimilé ces chiffres, on comprends inévitablement que le porte-monnaie va en prendre un sacré coup. Si les prix passent presque du simple au double suivant les machines, lors de votre choix il faut penser à plusieurs autres paramètres:

° Le poids: Il ne faut pas se voiler la face, ces machines restent lourdes (et cela ne va pas aller en s'améliorant). Il faut faire avec, et ne pas se focaliser sur 2 ou 3 kgs d'écart sur le papier. La répartition des masses et le centre de gravité vont influencer grandement le comportement de la moto, pouvant vous donner l'impression d'une moto plus légère qu'une autre alors qu'elle ne l'est pas;

° Le train de pneus: Sur certaines petites cylindrées comme la Ninja 300 ou la CBR250R, la monte d'origine est véritablement au rabais et pénalise la moto. C'est à s'arracher les cheveux quand on voit les progrès réalisés chaque années dans ce domaine;

° Les frais annexes à l'achat: Comparez les cartes grises et assurances, un Z800e fait 8ch fiscaux quand la Ninja 300 n'en fait que 4, en rapport logique avec la cylindrée;

° Les frais annexes ultérieurs: Si vous choisissez une moto débridable dans l'optique de votre futur permis A, renseignez-vous sur le coût dudit débridage auprès de votre concessionnaire, sachant que la carte grise devra être également modifiée en conséquence, et votre cotisation d'assurance recalculée.







Money, money, et les petits budgets ?

Tout mis bout à bout, la somme finale est bien rondelette pour une première moto, car cette nouvelle législation exclut naturellement un très grand nombre de machines d'occasion. Alors que reste t-il ?
Prenons l'exemple d'un(e) jeune motard(e) qui aurait un budget de 3000 euros. Parcourant le marché de l'occasion, en dehors des machines qui feraient moins de 47,5 ch d'origine et pèseraient un âne mort, il faut regarder du côté des versions disponibles en 34 ch bridables (c'est-à-dire ayant une carte grise en MTT1). Cependant, force est de constater que beaucoup de modèles ne rentrent malheureusement pas dans les critères du nouveau A2
De par leur puissance trop grande en version full (plus du double du bridage, donc ici 68 ch), une large gamme de moto très prisée comme premier achat est à reléguer aux oubliettes... C'est le cas notamment des Yamaha Fazer 600, Honda Hornet 600,  Kawasaki ZR-7, ER-6, Z750, Suzuki SV 650, Bandit 600 et 650; condamnant ainsi le marché de l'occasion.
Même les motos moins puissantes et plus anciennes telle que la 600 Diversion l'est encore trop avec ses 56,3 ch; tout comme la Kawasaki ER-5 avec 50,3 ch ou encore la DRZ 400 SM de chez Suzuki qui annonce certes 40 ch mais ne pèse que 134 kgs, rendant de ce fait le rapport poids/puissance illégal dans sa configuration full. Il faudrait donc les chercher dans leur version MTT1 les castrant à 34 cv. Au cours de mes recherches, j'ai également trouvé deux modèles Ducati qui entreraient dans les critères de l' A2: la Monster 620i (60 ch full - 177 kgs) et la SS750ie (64 ch full - 181 kgs), une version de Monster 695 A2 approved n'étant pas encore clairement au catalogue. 
Autant dire que pour les petites bourses, le choix reste maigre et limité, condamnant son utilisateur à rendre plus de 10ch.
DUCATI : Monster 620ie à gauche, et 750 SSie à droite
Il apparaît évident que ce nouveau permis est aberrant sur bien des points, faisant passer un CB 500 léger (173 kg) et bien rempli (58 ch) pour une machine de guerre. Faut-il rappeler qu'elle a été l'icône des moto-écoles pendant de longues années? Absurde. Une fois de plus, les décideurs ne sont pas les payeurs. Le seul espoir sérieux serait d'intégrer toutes les motos anciennement MTT1 dans le cadre de ce permis, mais rien n'est moins sûr!
Dans quelques années on peut imaginer un permis moto à pédales...

- article soumis à modifications ultérieures en fonction des modèles disponibles -
- les prix sont repris suivant les prix publics conseillés, hors offres spéciales et négociations commerciales -
- les poids affichés sont les données constructeur à sec -
***