15 avr. 2013

Vidal : seconde peau made in France

Bien qu'ayant découvert la  marque Vidal via un heureux propriétaire dans les paddocks d'une journée piste, je n'ai eu l'occasion d'approfondir le sujet que sur le stand Vidal présent les 6 et 7 avril au Sunday Ride Classic
Le nombre de combinaisons exposées permettait de mettre en avant la qualité du travail de Franck, sans compter les nombreux participants qui en étaient équipés. Pour rappel, Franck propose plusieurs modèles dans sa gamme allant de 600 euros à 830 euros (hors options), toutes sur mesure avec les coloris et options de votre choix paramétrables sur le site web.
Pour un prix comparable voire inférieur aux grandes marques qui fabriquent en série en proposant du standard, vous avez une combinaison unique, à votre goût et à vos mensurations, garantissant un haut niveau de sécurité grâce aux protections des épaules, coudes et genoux. Le confort n'est pas en reste avec les nombreux empiècement en tissu stretch sur les bras et les jambes, ainsi que la possibilité d'employer du cuir perforé. Globalement jugée un peu plus lourdes que leur concurrentes par leur propriétaire, les malchanceux ayant eu l'occasion de tester leur solidité n'ont rien trouvé à redire. Le cuir est résistant, les coutures ne s'arrachent pas.

Il faut noter également que Franck ne propose pas que des combinaisons, mais également: gants, protection dorsale, protection ventrale, sac de transport, sur-combinaison de pluie, doublure homologuée, sliders, etc.


C'est peut-être un poil franchouillard, mais quand on bave devant les équipements Italien (moi y compris je l'avoue), le dicton qui dit: "L'herbe est toujours plus verte chez le voisin" prends tout son sens. Pourtant, il ne faut pas oublier que le savoir-faire français existe, et en matière d'équipement moto, Franck Vidal en est l'un des fer de lance. Si l'achat par correspondance vous freine, sachez que vous pourrez le retrouvez dans de nombreux paddocks. Il participera entre autre aux 24h de Barcelone, avec une Vidal sur le dos bien sûr!








***