11 août 2017

Une MT-09 en rallye - Position de pilotage

En parallèle du travail sur les suspensions, j'ai eu voulu modifier la position de la MT-09. Initialement, je dispose de la version "street rally", qui en plus des appendices esthétiques, offre surtout une selle plus haute de 3 cm. Cela déplie les jambes d'un côté, et réduit le delta entre l'assise et le guidon de l'autre. Le tout rendant la position un petit peu plus basculée sur l'avant que sur la version standard. Néanmoins, la sensation de s'asseoir sur un gros supermotard persiste, ce n'est pas forcément ce que je préfère alors j'ai décidé de radicaliser la position, pour la rendre plus propice à l'attaque.

Miss "Rallye Girl" quand je l'ai adoptée 


Le poste de pilotage : GUIDON


Il s'agit d'un guidon LSL modèle Superbike - bas, son envergure est de 740mm pour une hauteur de 60mm. Son cintrage donne un angle peu plus fermée et vers l'arrière, je n'ai plus de douleur dans les coudes et je trouve la position plus naturelle. Il est également plus bas, ce qui donne globalement un meilleur ressenti du train avant. 


En haut le guidon LSL, en bas le guidon d'origine


Ce genre de préférence de position reste très personnel, et si l'usinage des tubes de fourche et la forme du réservoir le permettaient, j'aurais probablement tenté de lui greffer une paire de guidons-bracelets. Mais la réflexion se fait d'abord dans l'esprit du rallye, où un grand guidon sera plus à son avantage dans les petites spéciales gravillonneuses ainsi que sur les étapes marathon, en étant moins éprouvant pour les poignets.



Les appuis : PLATINES DE DEPORT


Il existe florilège de marques qui proposent des commandes reculées pour la MT, mais le budget avoisine rapidement les 400 €. N'ayant pas besoin de réglages précis vu la position très basse et très en avant d'origine, j'ai opté pour les platines de déport Titan. Elles permettent de conserver les platines d'origine en les reculant de 50 mm et les réhaussant de 45 mm. 


Platines de départ Titan

Que ce soit avec les platines de déport ou les commandes reculées, le gain est multiple :
- basculer la position sur l'avant
- obtenir un meilleur contrôle avec les pieds
- augmenter la garde au sol 



Géométrie : BIELLETTES


Troisième volet de la modifications, que j'ai groupé avec la position mais qui touche à la géométrie de la moto: le remplacement des biellettes d'amortisseur. Il s'agit de monter des biellettes plus longues afin de relever l'arrière de la moto, de 22mm à 30mm suivant les modèles. 


A gauche le nouveau modèle, à droite la version d'origine

En dehors de la position qui va être basculée sur l'avant, c'est la moto elle-même qui aura une nouvelle assiette en statique. D'origine la MT est en quelque sorte un sofa au moteur pêchu, d'où sa propension au wheeling et autre guidonnage. Ce qui peut sembler être une "petite" modification dans le cas présent est en réalité un véritable upgrade qui va grandement améliorer les entrées en virage, la stabilité de la machine et le côté intuitif du pilotage.





A suivre: les protections
***

1 commentaire:

  1. Salut!
    Sympa ta préparation! Je possède ma street rally depuis un mois. J'ai jusqu'à présent eu exclusivement des roadsters 600cc, et l'envie d'un moteur coupleux et d'une position Sm m'a envoyé vers la street rally.Je l'adore pour son look et son moteur, mais alors son train avant...une "faiseuse de veuves"..la mienne est équipée de ressorts de fourches modifiés,d'un amortisseur M Shock stage 1, de biellettes hautes (depuis ce soir), et d'une ligne termignoni pourun chant mélodieux..mais je lui prévoit également un smortisseur de direction,et pourquoi pas un guidon un peu plus bas aussi.
    Sur mondernier 600, une GSR que j'avais bien améliorée aussi, le changement de guidon a était radical! Les entrees en courbes et les changements d'angles se faisaient d'un simple regard.
    J'éspère vraiment retrouver ce pilotage sur la MT,son potentiel est grand...mais avec un peu de travail dessus ;)

    RépondreSupprimer