ACTUS

Post Top Ad

Your Ad Spot

3° Position de conduite

Point abordé avec une minutie extrême dans le cyclisme, la position du pilote est souvent négligée à moto. Certes on ne pédale pas, mais le pilotage reste intense physiquement, et la répartition des masses influence le comportement de la moto.

Avec les commandes d'origine

Afin d’adapter la position à sa morphologie et à sa pratique, il y a déjà un volet de réglages disponibles qu’il ne faut pas hésiter à utiliser :
  • Hauteur du levier de frein avant
  • Ecartement du levier de frein avant : 6 positions possibles
  • Hauteur du levier d’embrayage
  • Ecartement du levier d’embrayage : 4 positions possibles
  • Hauteur de la commande du sélecteur
  • Ajustement de la course de la pédale de frein arrière
  • Hauteur et recul des reposes pieds : sur 3 positions
Possibilités de réglages d'origine
Mais il est possible d'aller plus loin.

1/ Remplacement des guidons-bracelets

Le remplacement des bracelets est une modification intéressante qui permet de d'ajuster leur ouverture, leur inclinaison, leur hauteur sur les tubes et donc de basculer sur l'avant et également d'augmenter le bras de levier lors du contre-braquage.
J'ai choisi une paire de bracelets qui disposent de masselottes d’équilibrage, afin de réduire les vibrations et la sensibilité au guidonnage. Les tubes sont également interchangeables, car indépendants des colliers de serrage, et vendus au détail. Les colliers sont disponibles avec une inclinaison de 5° (standard comme l’origine), 10° ou encore réglables. Choisir un dispositif réglable est alléchant, mais la détermination de la position en devient plus fastidieuse. Certaines pièces de ces dispositifs "mobiles" soumises à de fortes contraintes vieillissent mal ou plus vite, et le surcoût à l’achat est souvent significatif. J'ai conservé une inclinaison de 5°, pour ne pas avoir les poignets cassés vers le bas, sensation personnelle.
Les essais se font progressivement, avec les colliers de serrage positionnés 0.5 mm sous le té supérieur dans un premier temps; et un écartement à mi-chemin entre la position désirée "à l’arrêt" et la position d’origine.
Collier de serrage des bracelets Robby

Solution économique :

Les bracelets d’origine disposent d’ergots au niveau des colliers de serrage qui viennent se bloquer sous le té supérieur pour un écartement fixe. Afin des les régler malgré tout, il est possible de limer ces ergots. Le résultat sera identique, au détail près que les tubes ne se remplacent pas indépendamment des colliers.

Récapitulatif des réglages testés :

Après avoir testé 3 positions, j’ai finalement trouvé un compromis très agréable. D’origine j’avais les coudes serrés, très proches du corps, ce qui m’offrait une bonne position aérodynamique mais manquait de précision. Puis je l’ai les écartés significativement : la conduite se faisait alors un peu trop en "mode bûcheron". Sur l’avant coudes très écartés, avec plus de prise au vent et une fatigue rapide, ce n'était pas le pied. Je suis finalement revenue un peu en arrière avec une position intermédiaire, me permettant de serrer les coudes sans me sentir étriquée ou de les écarter au besoin, la position reste confortable sur la durée.
Cela peut paraître un détail, le corps humain s’adapte bien, mais nous ne sommes pas tous proportionnés de la même manière : une bonne ergonomie sur la moto peut vraiment changer la vie.
Schéma de principe de comparaison : Guidon-Bracelets avant/après


2/ Les commandes reculées

Les commandes reculées que j'ai choisi proposent 12 réglages. Avec le réglage le plus en avant et au milieu, il s'agit du même réglage que l’origine dans la position standard quand la moto est livrée.
Après plusieurs essais, j'ai arrêté mon choix sur la position la plus en arrière et la plus haute. Elle permet d’avoir une bonne position sur l'avant tout en ayant de bons angles au niveau des hanches et des genoux; plus de douleurs et un meilleur feeling quand on utilise les cuisses. Plus en appui sur les poignées à basse vitesse, la sensation du train avant s’en retrouve améliorer, mais à éviter en usage urbain sous peine de fatiguer plus vite. Le moindre effort se répercute sur la trajectoire, la moto est devenue plus sensible mais plus précise à placer.
Remarque : la plupart des reposes-pieds fournis avec les commandes reculées sont très "mordant", ce qui permet de mieux rester en selle sur les bosses et de ne pas glisser sous la pluie ou sur de gros freinages. Rarement rétractables, les bottes montantes sont nécessaires pour ne pas s'arracher un bout de mollet.
Commandes réculées Vortex, anodisées

3/ Leviers ergonomiques, pour peaufiner

Suivant la morphologie, le remplacement des leviers d’origine peut s’avérer être un gain de confort, pour ceux qui tombent entre 2 réglages par exemple.
J'ai testé les leviers ASV, anodisés et retractables en  cas de chute. Ils proposent chacun de 30 possibilités de réglages en écartement; inutile de dire qu'on trouve son bonheur. La qualité de fabriquation est irréprochable; cependant je suis repassée à l'origine car je trouvais la forme moins agréable sous les phalanges, le levier et trop carré et l'anodisation a tendance à partir avec les frottements répétés des gants. Ils existent de nombreuses marques qui proposent le même genre de leviers, Pazzo, Rizoma entre autre, à tester pour trouver vos favoris.

Levier ASV - rétractables et réglables sur 30 positions

En résumé

Sans modifier l'assise, on constate que le fait de déplacer ces 2 points d'appui fait basculer sur l'avant. Suivant la morphologie, la position des jambes peut s'avérer inconfortable. L'adoption de commandes reculées permet d'ouvrir l'angle pied-tibia pour retrouver une position plus naturelle pour les muscles. On se retrouve plus sur la pointe des pieds, ce qui accentue encore la position sur l'avant. Le retour d'information sur l'adhérence et le comportement global s'en retrouve améliorer, on sent tout simplement mieux la moto.
D’autre part, le fait de monter les repose-pieds accentue l’agilité de la moto, sensible à la moindre sollicitation des jambes, permettant des entrées en virages plus vives à moindre effort.

Schéma de principe : comparaison de position avant/après.


***

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot

Mes motos modifiées