ACTUS

Post Top Ad

Your Ad Spot

7° Protections de la moto

Les carters

Les carters d’embrayage et d’alternateur sont très exposés car dépassent des carénages, et au moindre contact avec le sol ils ne sont pas épargnés.

Les « roulettes » de protection sont parfois efficaces, mais nécessitent soit de découper les carénages, soit de reprendre des supports moteur. Ca peut-être une source de vibrations, le risque d'un mauvais remontage n'est pas exclu, et la qualité des vis fournies n'est pas toujours à la hauteur. Je ne touche pas un point d'ancrage du moteur si cela n'est pas nécessaire, j'ai donc exclu ce type de produit.

L'autre type de protections qu'on trouve actuellement sur le marché sont des couvres-carters. Il existe plusieurs concept et matériaux utilisés : à visser, à coller, en titane, en composites, etc.
Protections Yoshimura (gauche) et GB Racing (droite)
Pour le rapport qualité / prix / poids, j'ai choisi des protections en carbone-kevlar. Elles sont moulées sous vide à la résine epoxy, se composent de 5 à 7 couches de kevlar pour la protection et la résistance à l’abrasion, ainsi qu'une feuille de carbone pour la finition esthétique.
Protection carter GSXR - made in Ecurie TGS

La fixation se fait par collage, avec de la colle à pare-brise pour un montage définitif ou de la colle silicone pour faciliter le démontage.



Le cadre

Ces protections sont conçues pour être montées avec un poly, la surépaisseur peut alors poser problème avec les carénages d’origine qui sont ajustés très proche du cadre en certains endroits. La fixation est assurée par du scotch double-face, complétée de colliers rilsan. La même procédure est appliquée avec les protections de bras oscillants.

Protection de cadre pro-fiber.com






























Les silencieux d'échappement

Eux aussi très exposés aux chutes, on peut les protéger. Sur un gros crash il ne faut pas espérer sauver grand chose, mais sur une "simple" glisse on peut éviter une partie des dégats en confectionnant des colliers renforcés.

Souvent réalisés en tuyau de type Tricoclair, ces derniers fondent sur les échappement en laissant des traces difficiles à récupérer. Je vous conseille d'utiliser du flexibles hydraulique haute pression. Ils tiennent bien la températures (minimum 150°C) et sont armés, résistants bien à l'abrasion. Avec 1 mètre de flexible et 2 colliers Serflex, vous obtenez une paire de protections fiables et durables.
Protection d'échappement - Home made






























Pour ceux qui ne trouveraient pas les fournitures nécessaires, la marque R&G Racing propose un modèle du même principe pour lequel il vous faudra débourser environ 30 euros :
***

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot

Mes motos modifiées