17 avr. 2017

Women's Cup 2017 - Etape 1 : LE MANS

Retour sur la première manche de la Women's Cup qui se déroulait au Mans en préambule de la course des 24 heures. 
Après avoir répondu aux exigences administratives et techniques du mercredi, les séances qualificatives étaient prévues respectivement les jeudi et vendredi après-midi, avant les finales du vendredi et du samedi. Après avoir découvert ce tracé mythique l'année dernière dans des conditions plus qu'humides, je me réjouissais d'y revenir sur le sec.




PHASE 1 - Les Essais

La première séance d'essais libres du mercredi m'a permis de (re)prendre des repères et valider la démultiplication choisie. J'ai continué dans cet axe lors de la première séance de qualifications, et cela quelque peu au détriment du chrono, ce qui me fit basculer dans le groupe 2 pour la seconde séance de qualifications le lendemain. Après quelques tours clairs, je ne parviens pas à pousser plus pour garantir un départ direct en finale A. Je me retrouve donc à prendre le départ la finale B, le jour même 1h après cette séance qualif'.




PHASE 2 - La course 1


Après une procédure de départ retardé pour cause de chute dans le tour de chauffe, la course se retrouve amputée de quelques tours. En 2ème position, première ligne au Mans, je ressens la pression. Je parviens à faire un bon départ et frise le holeshot, mais l'objectif est de faire le podium pour se qualifier en finale A le samedi avec les meilleures. Nous nous sommes échappées à 4 devant, avec Anais Brunet, Lisa Agostini et Elodie Boistard pour batailler du début à la fin. Les dépassements ont été nombreux et les places du podium franchement disputées, une belle bagarre dans un très bon esprit sportif. C'est dans le dernier tour que je parviens à faire la différence pour prendre la seconde position et la garder jusqu'au drapeau à damiers. Après les séances d'essais un peu en retrait, je savoure cette qualification en finale A que je visais. Au cours de la bagarre les chronos sont descendus, et au final je gagne près de 4 secondes par rapport à l'année dernière.
 




PHASE 3 - La course 2


On remet ça le samedi midi, dans un contexte bien différent. Je pars logiquement du fond de grille avec mes comparses de podium de la vieille. L'objectif est simple: remonter le plus de positions possibles. Les conditions sont sèches mais plus fraîches, je suis moins tendue que la veille mais je manque "de jus". Malgré cela je fais un bon départ qui me fait gagner de nombreuses places, je bataille activement durant les premiers tours avant de faire plusieurs erreurs de rapports et de placement qui me feront lâcher le peloton. Je cravache pour essayer de recoller, mais je coupe mon effort à la vue d'un "drapeau noir/rond orange" sorti sur mon passage au virage du raccordement. Je m'aperçois au poste de commissaires suivant qu'il n'était finalement pas pour moi. A partir de là il n'était plus du tout possible de revenir.


Ce week-end aura été riche d'enseignements: techniques, sportifs et humains. J'ai été ravie de revoir mes concurrentes de paddock et d'en rencontrer de nouvelles. Mentions spéciales à Caroline Santelli et Manu, Rachel Pesin et son père, Lisa Agostini et son entourage, pour leur accueil, leur soutien, leur assistance et le don de matériel. Je n'oublierai pas non plus Romain Rey et mon coach&président de l'association DVR, Denys Andrieux; bien qu'ils n'aient pu être physiquement sur place, pour leurs précieux conseils.

Si je peux participer à ce challenge, c'est aussi grâce à mes partenaires: Acti CoursesMakadam Fitness Clermont-FerrandMotoblouz.comEmac-MotoUCAR LocationUCAR Clermont Ferrand, Carrosserie Borel&Tournaire, Alban Couderc Création, MAGE Offset, merci à eux; ainsi que les nombreux donateurs.




Remerciements de rigueur également à Emma Clair Dumont et Karine Sliz pour leur implication et leur énergie dédiées à cet évènement. Rendez-vous à Ledenon dans 1 mois !

***