26 févr. 2013

Bien s'outiller - partie 2

Il n'est pas aisé de lister de l'outillage de manière exhaustive, après la première partie des "indispensables", je vais vous présenter quelques outils et accessoires supplémentaires qui vous rendront de fiers services.


8. Clé dynamométrique

J'aurais presque dû la mettre dans la première partie, mais c'est uniquement une question de prix qui m'en a dissuadée, car pour une utilisation occasionnelle vous pouvez ne pas investir et vous faire prêter le nécessaire au moment voulu. Cette clé va vous permettre de garantir la force de serrage appliquer à divers éléments de la moto. Sur certains organes, cela peut prêter à sourire, sur d'autres il en va de votre sécurité. 
Ce sont les couples de serrages les plus souvent utilisés qui vont déterminer la clé choisie, car elle ne couvre qu'une plage de couple. Sur les GSX-R, une clés couvrant de 1 à 10 daN.m est plutôt passe-partout (roue avant, arrière, étriers, tés de fourches, etc...). Pour la conversion : 1 daN.m = 1,02 m.kg. 
Il faut savoir qu'une clé dynamométrique se contrôle régulièrement. Bien sûr, dans le cadre d'un usage "non-professionnel" vous ne serez pas confrontés à ce suivi; mais gardez à l'esprit qu'il peut y avoir une dérive et n'hésitez pas à la faire contrôler après quelques années ou si vous avez un doute. Par ailleurs, je vous encourage vivement à privilégier une marque connue, pour le SAV et la garantie. Les coffrets peuvent être intéressant, car ils contiennent des jeux de réducteurs qui vous permettront d'adapter les douilles que vous possédez déjà.


9. Douilles tournevis

En parlant de douille, il y a beaucoup de 6 pans creux sur nos motos, c'est pourquoi un jeu de douille tournevis peut s'avérer très avantageux; surtout pour utiliser la clé dynamométrique.
Elles existent également en Torx, entre autre, si vous en avez besoin.


10. Clé à ergot pour amortisseur

On ne règle pas son amortisseur tous les jours, et seuls quelques rares modèles haut de gamme proposent un réglage hydraulique de la précontrainte, cependant il est barbare de torturer la bague de serrage du ressort au marteau & tournevis
Cela va nettement mieux avec une clé à ergot (pour le peu d'avoir l'espace entre le bras oscillant et la boucle arrière de la moto).


11. Réglé, Pied à coulisse, Palmer

Au même titre que le jeu de cales qui vous servira entre autre à contrôler vos bougies, un mètre enroulable montre vite ses limites. Un réglé de 20 cm (au centre) et un pied à coulisse (en haut) sont des outils de mesures que vous serez amenés à ré-utilisez en dehors de l'entretien de votre moto. Si la lecture du pied à coulisse vous rebute ou vous semble être une source d'erreur, sachez qu'il en existe à écran digital.
Pour une mesure d'épaisseur plus précise, pour les disques de frein par exemple, je vous conseille d'utiliser un micromètre Palmer (en bas).


12. Maillet caoutchouc/plastique

Ce serait presque un accessoire, mais utile ! La variante low cost est d'utiliser un marteau standard avec une cale en bois intermédiaire, mais c'est loin d'être l'idéal. 
Le maillet propose 2 embouts distincts chacun ayant une dureté et un rebond différent en fonction de l'application (un plastique et un caoutchouc), qui sont remplaçables.


13. Fer à souder

Les faisceaux électriques des motos sont assez accessibles et souvent soumis à modifications, pour le montage d'un chronomètre embarqué, un gps, ou encore le remplacement d'un feu arrière, qui ne proposent pas toujours des connectiques "plug & play". Pour faire un travail propre, un petit fer à souder et de la gaine thermorétractable sont un vrai "plus".


14. Béquille avant

Pour le choix de votre béquille avant, vous avez deux types de support possible : sous les tubes de fourches au niveau de l'axe de roue (ci-dessus) ou sous le té de fourche inférieur (ci-dessous). Ma préférence va au second modèle, car bien que plus onéreux, il permet de démonter les tubes de fourche de la moto : 
Ce modèle est moins rapide à placer, l'espace entre le garde-boue avant et le tête de fourche des sportives carénées demande quelques ajustements, mais il vous offre plus de possibilités de travail.


15. Chandelles

Pour continuer dans le supportage, vous aurez remarqués que les béquilles centrales se font rares. C'est logique pour un gain de poids et de garde au sol, mais quand vous aurez à démonter l'amortisseur arrière ou le basculeur, vous aurez besoin non seulement de libérer la roue arrière, mais également le bras oscillant. 
Que ce soit pour travailler sur les suspensions avant ou arrière, si vous avez de quoi suspendre la moto au plafond, un ensemble d'élingues convient également.
Panoplie d'élingues tissu


16. Scie à métaux

Souvent présente dans les caisses à outils ou les ensembles, il est difficile de s'en passer dès lors que l'on souhaite adapter des pièces ou des supports qui ne sont pas 100% compatibles. Les découpes dans les pièces en plastiques sont très faciles.


17. Perceuse portative

En plus de vous servir à la maison pour les travaux habituels, elle complète à merveille la scie pour les travaux de pièces adaptables. 
Les modèles sans fils à batterie sont souvent moins puissants mais suffisants pour un usage moto, et cela vous évite de "balader" le cordon d'alimentation mais aussi d'accéder à des endroits plus exigus quand vous ne pouvez démonter la pièce. 



18. Accessoires bonus


Ci-contre quelques accessoires : 
* un jeu de chasse-goupille, entre autres choses pour la visserie récalcitrante;
* des gants, pour certains travaux;
* une salopette, pour ne pas pourrir vos vêtements;
* un verre doseur avec graduations & bec verseur, pour avoir une idée plus précises des quantités de liquide utilisées.





Dans la prochaine partie, la suite et fin de l'outillage spécifique; avant de vous présenter des équipements pour améliorer votre garage.


***