5 avr. 2013

Contrôle Tech', quoi plus encore?


Pendant que certains magazines se gaussent de leur victoire sur les 100 chevaux et autres re-mise en place de panneaux annonçant les radars automatiques fixes, il faudrait veiller à ne pas s'endormir sur des annonces certes réjouissantes mais pour le moment volatiles. Pour parler de choses concrêtes, rappelons qu'en parallèle de l'annonce de l’abolition du bridage à 100ch normalement effective à partir de 2016, les radars-tronçons sont de plus en plus nombreux, les radars mobiles embarqués et furtifs sillonnent la France depuis le 15 mars, et la vidéo-verbalisation est en place depuis le 2 avril à Paris.
Spectre lancinant autour des 2-roues depuis de nombreuses années, le Contrôle Technique revient plus que jamais à l'ordre du jour; "pour l'Europe" (entre autre), la même Europe qui a libéré nos canassons...

"Pour votre sécurité"

Pourquoi s'insurger contre le Contrôle Technique qui est mise en place pour garantir le bon état des 2-roues? Tout simplement parce que le but annoncé n'est pas le but recherché!
Il faut souligner le côté démago' de cette idée. Qui n'a pas conscience de sa vulnérabilité en circulant à bord d'un deux-roues? Pas grand monde qui soit sain d'esprit, preuve en est les équipements portés par les usagers malgré leur prix parfois exorbitants (d'ailleurs la baisse de la TVA sur les équipements de sécurité on en parle quand?). Il en va de même pour l'état dudit 2-roues, qui ne vous pardonnera aucune négligence d'entretien comme pourrait le faire une boite à roues. Or, l'encombrement de cette boîte et sa capacité à transporter plusieurs personnes fait potentiellement d'elle un danger bien plus grand.
Un des soucis réside dans le fait que les véhicules concernés soient "les 2-roues motorisés". Ainsi par définition, il faut compter les cyclomoteurs et les 125cc, qui représentent aujourd'hui la majorité du parc roulant. Pourtant, l'usage et le suivi du 2-roues par son utilisateur va être extrêmement variable d'une catégorie à une autre. Vous avez déjà vu un gros cube circulant dans un état peu recommandable? Personnellement  je n'en ai pas le souvenir. Par contre j'ai déjà vu bon nombre de scooters rouler en crabe. Mais les personnes qui ne sont pas en règle aujourd'hui, ne serait-ce que pour leur propre sécurité, ne le seront pas plus demain par la mise en place d'une loi.


Rengaine

Finalement, c'est tellement plus simple de mettre tout le monde dans le même sac! Cela va générer un business des plus conséquent, inutile de souligner comme certaines grandes chaînes de contrôle sont en train de brûler des cierges (pour les plus sages d'entre eux, car le lobbying est déjà omniprésent). Exit les kits xénon, les pots adaptables, et toute autre pièce qui ne serait pas homologuée et/ou modifierait les spécifications de la carte grise; sous peine de se faire recaler et d'avoir l'obligation de se présenter à une contre-visite une fois la remise en conformité effectuée. Gardez donc vos pièces d'origine bien au chaud...
En bref, à votre porte-monnaie M'sieurs Dames ! Voilà le seul et unique but inavoué.
La lutte n'est pas vaine, et vous devez y participer en soutenant la FFMC dans sa démarche. Comment? En envoyant un courrier à votre député, dont le modèle est ici.


***